Des chercheurs…qui trouvent

image_pdfimage_print

 Le Programme Collectif de Recherche sur l’abbaye de Lagrasse, étudiée sous ses aspects historiques, architecturaux et archéologiques,  rassemble depuis 2007 des chercheurs permanents et associés des universités de Provence, Montpellier 3 et Toulouse 2.

La synthèse des résultats acquis au cours de la période 2007-2012 a fait l’objet d’une restitution au public qui a rencontré un vif succès lors de journées d’études en septembre 2012. Les actes, publiés en 2013, sont disponibles dans la boutique de l’abbaye.

L’expérience positive  des journées du patrimoine rejoint celle des échanges « quotidiens » avec les visiteurs lors des campagnes archéologiques, en particulier à l’occasion de sondages. Elle confirme l’intérêt soutenu d’un public large aussi bien pour le monument que pour la démarche scientifique, elle justifie et récompense pleinement l’effort financier consenti par tous les partenaires, et l’investissement des membres du PCR dans cette recherche.

Cette entreprise collective s’est inscrite dans une double préoccupation : celle d’objectifs scientifiques et celle de la préparation et de l’accompagnement des travaux de restauration en cours ou futurs et de la muséographie à venir.

Parallèlement à des recherches en archives, l’investigation archéologique des murs et du sous-sol a permis d’importantes avancées dans la connaissance de ce grand complexe monastique, dans la datation de ses bâtiments et leur place dans la production artistique médiévale.

Dans cet esprit, le PCR a également permis de proposer des solutions muséographiques originales susceptibles d’aider le visiteur à comprendre un ensemble riche et complexe, difficile à appréhender du fait de sa partition.

Les travaux du PCR ont été subventionnés pour moitié par le département de l’Aude, pour moitié par la DRAC Languedoc-Roussillon pour la recherche concernant la partie publique.


Le chantier de fouilles 2014

 

fouilles parcLes archéologues à nouveau au travail à l’abbaye de Lagrasse : les trois semaines de fouilles ont permis la mise au jour de plusieurs bâtiments, d’une partie des fondations de l’ancienne hôtellerie et de plusieurs tombes…

« Les recherches consacrées à l’abbaye de Lagrasse n’avaient pas jusque-là été consacrées à sa périphérie immédiate. La documentation ancienne permet de situer l’hôtellerie ou ancien bâtiment d’accueil à proximité de l’entrée du monastère et face au cimetière paroissial.On sait également qu’une partie de cet espace était occupée par les jardins de l’abbé, au moins depuis 1675. Avant cela, la nature de l’occupation est inconnue : l’objectif de la fouille qui a commencé le 30 juin dernier est précisément de la révéler. Divers indices font supposer la présence d’un habitat pouvant remonter à la période carolingienne et aux premiers temps du monastère.Les vestiges dégagés depuis le début du chantier documentent essentiellement la période moderne. Les murs correspondent à ceux de bâtiments appuyés contre l’hôtellerie. Au delà de ces constructions, d’épais niveaux de jardins sont en cours de fouille.Parallèlement à cette opération archéologique, un sondage a été ouvert dans une des chapelles dufouilles transept nord bras nord du transept de l’église. Malgré la présence d’un important égout aménagé au milieu du 20e s., la fouille a mis au jour les vestiges de l’une des absides appartenant à l’abbatiale du 11e s., antérieure aux transformations gothiques.Ces opérations qui s’inscrivent dans une recherche collective qui a débuté en 2007 permettent également de former une quinzaine d’étudiants en archéologie principalement de l’université de Toulouse Jean-Jaurès (Toulouse 2 – Le Mirail).

Après deux semaines de fouilles, plusieurs bâtiments ont été mis au jour. Ils s’appuient sur la partie la plus ancienne du bâtiment de l’hôtellerie à laquelle ils sont donc postérieurs. Leurs fonctions nous échappent encore dans la mesure où ce sont les niveaux de démolition qui ont, pour l’heure, été fouillés et que l’on peut situer autour du XVIe siècle.A titre expérimental, une fouille fine avec prélèvements et tamisage est en cours dans les niveaux de jardin dont l’épaisseur dépasse les deux mètres.Un sondage, pratiqué de l’autre côté du mur, a permis de retrouver l’angle sud-ouest de l’ancienne hôtellerie. L’étroitesse du sondage a conditionné sa profondeur et n’a pas permis de reconnaître des niveaux d’occupation.

 

fouilles parc 2014 fouilles 2014

A l’issue des trois semaines de fouilles, il est désormais possible de caractériser dans les grandes lignes la nature de l’occupation à l’est de l’hôtellerie du monastère.On sait que durant la fin du Moyen Age et le début de l’Époque moderne, plusieurs bâtiments ont été construits contre l’hôtellerie. Ces constructions dont la fonction n’a pas pu être identifiée, ont certainement été accompagnées de transformations dans l’hôtellerie elle-même.L’occupation antérieure à la construction de ces bâtiments que l’on date avec prudence de la fin du Moyen Age, n’a pu être qu’observé ponctuellement. Il semble toutefois possible d’affirmer qu’un cimetière existait à cet emplacement puisque plusieurs squelettes ont été découverts durant les derniers jours de la fouille. Ces tombes qui n’ont pas été fouillées faute de temps, étaient signalisées par des plaques de pierre placées au dessus de la tête du défunt.Peut-être une prochaine campagne permettra-t-elle de préciser la rapport chronologique entre les inhumations et la construction de l’hôtellerie, et de découvrir sous ce cimetière une occupation domestique remontant au premiers temps du monastère ? « 

Nelly Pousthomis et Bastien Lefebvre (Univ. Toulouse Jean-Jaurès, UMR 5608, TRACES-Terrae)

Klanten in Amerika om meer middelen per persoon dan enig ander land. De beschikbaarheid van middelen door de bedrijven op de markt is zeker een bijdragende kwestie tot het voorschrijven drugsmisbruik epidemie. Er wordt geschat dat de impotentie van invloed op 140 miljoen mensen wereldwijd. Veel voor geneesmiddelen worden gebruikt voor de behandeling van van erectiele dysfunctie. Viagra is een geneesmiddel voorgeschreven om enkele verstoort trakteren. Wat vind je van « kamagra 100mg kopen« ? Op dit moment veel de patiënten zoeken naar de exacte zoekwoord « kamagra 100mg » op het internet. Als u zich zorgen maakt over « kamagra oral jelly kopen« , aanraking op met uw arts voordat u het geneesmiddel. Als u voorgeschreven medicijnen te innemen, vraag dan uw apotheker om je testosterongehalte eerst controleren. Zo zeker als een pistool, nemen Viagra alleen zoals voorgeschreven door uw arts. Uw geneesmiddel is alleen voor u. Geef nooit uw remedies om andere mensen, zelfs als hun toestand lijkt hetzelfde als die van jou zijn.